​​​​​​​​​​​​MOBILISER​​

​​​​​​​​​​​​​​Navigation Chart ​ ​

Questions-clé à considérer:

  • Quels problèmes sont importants pour ceux qui assurent la santé, l’équité, et le développement durable ?
  • Qui peut aider à résoudres ces problèmes et comment peut-on les engager ?​
  • Comment allons-nous promouvoir et créer des occasions pour agir ?
  • Comment allons-nous rendre l’engagement plus facile et gratifiant ?​

Activités principales:

  • Engager et assurer des possibilités de participation parmi les personnes les plus affectées, y compris les groupes touchés par l'exclusion sociale et les disparités en matière de santé
  • Assurer et promouvoir des occasions d'engagement significatif
  • Communiquer les avantages de l'action
  • Rendre la participation plus facile et plus gratifiante
  • Fournir de la formation et de l'aide pour l’action​​


​Note de terrain: Mobiliser les communautés pour lutter contre la maladie à virus Ebola (MVE) dans le comté de Lofa, au Libéria

Map image of Liberia

Des efforts de mobilisation sociale ont eu lieu en septembre 2014 pour remédier au déni, à la peur et à la panique dans le comté de Lofa, au Liberia, une région rurale où les taux de MVE sont élevés. Le Ministère de la santé, l'UNICEF, l'OMS et les équipes sanitaires locales ont mobilisé des associations locales de jeunes et de femmes pour les aider dans cette tâche. Les membres locaux ont organisé des dialogues communautaires au sein de leurs villages pour fournir des informations précises sur Ebola, démystifier les rumeurs, communiquer les avantages des comportements de protection parmi les membres de la communauté et fournir une formation pour promouvoir ces comportements. Des occasions d'engagement significatif ont été assurées pour les leaders traditionnels, les survivants d'Ebola et les autres groupes les plus touchés.

En outre, le Ministère de la santé, l'UNICEF, l'OMS et les communautés locales de Lofa ont créé des groupes communautaires de surveillance pour arrêter la réinstallation des membres de la communauté à l'intérieur et à l'extérieur du comté de Lofa. Ceci était particulièrement important pour Lofa parce que le Comté est situé aux frontières des zones les plus touchées de la Sierra Leone et de la Guinée voisines. Quand on trouvait des personnes récemment arrivées dans le comté de Lofa, elles étaient signalées au Chef de ville qui envoyait les équipes sanitaires locales pour surveiller leur état de santé. Il s'agissait d'une forme cruciale de lutte contre les infections menées par la communauté, car beaucoup de gens se rendaient au comté de Lofa parce que le centre de traitement Ebola (CTE) à Foyah était l'une des meilleures de la région. Une leçon tirée de l'expérience de Lofa est d'assurer des CTE de haute qualité dans tout le pays afin que les gens puissent être traités dans un endroit plus proche de leur lieu de résidence.

[SOURCE: Etudes de cas de l'effort de lutte contre Ebola à Lofa et Margibi, Libéria. Bureau régional de l'OMS pour l'Afrique et Organisation mondiale de la Santé, Centre collaborateur pour la santé et le développement communautaires, Université du Kansas http://communityhealth.ku.edu]

 

Note de terrain: Le Lesotho dit « NON » à la publicité et à la promotion du tabac lors de la Journée mondiale sans tabac

Map image of Lesotho

La Journée mondiale sans tabac a été commémorée le 31 mai 2013 à Thaba-Bosiu, dans le district de Maseru, dans le cadre d'un thème très opportun et pertinent pour le Lesotho: «Interdire la publicité, la promotion du Tabac ainsi que le parrainage par les compagnies de tabac». La consommation de tabac au Lesotho est un problème de santé majeur : Un récent sondage sur les MNT mené par l'OMS a indiqué que 50% des hommes fument.

Pour démontrer que le Lesotho n'a pas besoin de s'appuyer sur l'industrie du tabac pour organiser des événements, le Ministère de la santé, avec l'appui de l'Organisation mondiale de la santé, a organisé un tournoi sportif pour les jeunes de Thaba-Bosiu. Les principaux messages de promotion de la santé sur les dangers du tabagisme ont été partagés régulièrement avec la foule tout au long du tournoi.

Des milliers d'écoliers, d'enseignants et de membres de la communauté ont entamé la commémoration de la Journée mondiale sans tabac 2013 avec une manifestation de solidarité pour exprimer leur soutien à l'interdiction. Les manifestants portaient des bannières et des pancartes, affichant le thème de cette année, pour diffuser le message clé de la journée: «Libérez-vous » [du tabac]. Le tournoi a ensuite été ouvert avec des discours de promotion de la santé du Ministère de la Santé, de l'Organisation mondiale de la Santé et de la Croix Bleue. L'objectif de cet effort de mobilisation était de rendre la consommation du tabac plus difficile et moins gratifiante.


[SOURCE: Cette note de terrain a été fournie par l'agent de promotion de la santé du bureau de l’OMS au Lesotho.]

 ​

Note de terrain: Mobilisation pour la santé par le biais des comités des centres de santé au Zimbabwe

Map image of Zimbabwe

Le ministère de la Santé et des Soins de l'enfance (MoHCC) a introduit, au début des années 1980, le concept des Comités de centres de santé [1], [2], [3] (HCC) pour combler l'écart entre les agents de santé et les communautés. C'était dans l'esprit de la déclaration d'Alma Ata de 1978. Le MoHCC, avec le soutien de partenaires dans la société civile, a commencé à relancer les HCC.

Ces CHC ont joué un rôle vital lors de l'épidémie de choléra sans précédent de 2008-2009, qui a causé 4 288 [4] décès. En réponse à l'épidémie, les HCC ont identifié des zones d'intervention prioritaires auprès des communautés, ont été le fer de lance de la mobilisation des parties prenantes, en particulier les chefs traditionnels, les chefs religieux, les agents de santé communautaires et parfois les organismes humanitaires. Ces intervenants ont collaboré avec les HCC et la communauté locale pour mettre en œuvre une éducation participative sur la santé et l'hygiène, coordonné la distribution d’articles non alimentaires, signalé les cas et mobilisé des ressources locales pour soutenir les centres de traitement du choléra. Des données empiriques indiquent que les interventions communautaires de lutte contre le choléra ont été mieux coordonnées, plus efficaces et plus durables dans les collectivités qui avaient un HCC fonctionnel.


[SOURCE: Chigariro T (OMS) et Tsoka S (MoHCW)]



​Ressources pour vous aider à mobiliser:

Ressources de l'Organisation mondiale de la santé:

Image of navigation mapRessources de la boîte à outils communautaire (BOC):

Boîtes à outils BOC:​
​​


Guide de dépannage (s) BOC pour résoudre des problèmes courants:

 ​

Lectures connexes BOC:


MOBILISER​ - ANALYSER - PLANIFIER - AGIR​ - EVALUER - PÉRENNISER​​